Présentation

Mes chères Beautés belles mines,

En ce Printemps naissant, j’ai l’immense gratitude de pouvoir enfin vous écrire cet article. Celui-ci se veut comme l’article référence expliquant la genèse du Maquillage Conscient®. Il explique plus largement le concept du Tao la Beauté et plus important encore la notion de VRAIE Beauté. La Beauté est un large sujet qui, nous le savons, touche l’humanité toute entière. Je parlerai ici aux femmes, moi-même en tant que Femme. J’aborderai la Beauté chez les hommes dans un prochain article.

Pour avoir longtemps fait mes armes dans le luxe, on parle souvent de nouvelle vision de la Beauté. A chaque sortie de nouveaux produits, les marques vous vendent les mérites des technologies innovantes, accès sur la performance, visant l’esthétisme parfait. Cela veut dire avoir une peau lisse et sans défaut. J’ai réalisé que cette course à la beauté stéréotypée m’avait rendue coupée de moi-même. Je mourais de l’intérieur à petit feu, sans jamais me sentir véritablement belle. Depuis 2015, j’ai cheminé vers ma VRAIE Beauté et c’est pourquoi je veux vous aider à reconnaître la vôtre.

Ainsi nous allons répondre à la question cruciale pour la Femme d’aujourd’hui : qu’est-ce que la VRAIE Beauté ?

Le Corps

La séparation

Dans le milieu matériel, on dit qu’une femme ronde, ce n’est pas beau, et qu’une femme mince, c’est beau. On dit aussi qu’une femme avec des rides c’est laid, et qu’une femme sans rides, c’est joli. Comme si la rondeur et la vieillesse étaient négatifs et que la minceur et la jeunesse étaient positifs. Bien sûr, on ne vous le dit pas directement mais la société nous incite à le penser. Depuis quand ? Sûrement depuis des décennies. Ces croyances sont tellement ancrées dans la conscience féminine qu’on trouve normal de se tyranniser le Corps à coup de botox ou de régime ravageant. La poupée Barbie de notre enfance née en 1960 est devenue en 60 ans le modèle de référence, adulé par toutes les petites filles. Plus tard les maladies de la société moderne telles que la boulimie et l’anorexie ont vu le jour. Aujourd’hui les youtubeuses et instagrameuses beauté continuent la mouvance. Il n’y a pas de mal à aimer Barbie. Ce qui me meurtrit, c’est la violence que l’on inflige à notre Corps derrière ce cliché. Nous sommes quelques-unes à s’insurger dans le monde avec les phénomènes de #nomakeup et #bodypositive sur les réseaux sociaux. Mais ce n’est rien comparé à l’égrégore collectif cultivé et surtout les souffrances physiques et émotionnelles engendrées toutes ces années. Aujourd’hui, nous nous sentons humiliées, dégradées et réduite à l’état d’objet.

J’ai entendu récemment : « Je suis grosse, je n’attire que les hommes de couleur, je n’ai pas le choix alors je me contente de ça. » Mais quand cessera-t-on de traiter notre Corps de la sorte ? Quand cessera-t-on de vouloir ressembler à ce qu’on n’est pas, pour croire qu’on mérite l’Amour ?

Dans le milieu spirituel, on croit que dans le « Ciel » l’âme est parfaite, et que sur « Terre » l’être humain ne l’est pas. Comme si en tant qu’être incarné, nous n’étions pas à la hauteur de notre âme et de la source d’où elle provient. La spiritualité, le bien-être et le développement personnel deviennent un vaste fourre-tout. Les retraites spirituelles, pratiques de bien-être, médecines holistiques fleurissent à foison. Il n’y a pas de mal, bien au contraire. Cela veut dire que l’humanité s’élève et comprend enfin que nous ne sommes pas qu’un Corps. Au même titre que les traditions ancestrales égyptienne, maya ou encore indienne, nous retrouvons cette connaissance perdue. Celle de l’existence du monde invisible qui coexiste avec le visible. Là où en 1960, on considérait les hippies comme des anarchistes perchés, on se met à pratiquer les mêmes pèlerinages vers soi. Un nouveau cycle pour l’humanité se prépare c’est certain. Cependant, dans ce tourbillon de pratiques spirituelo-intellectualisées, on assiste à une montée grandissante de la croyance du « détachement du Corps ». J’entends dire que le Corps est sans intérêt, puisque nous sommes des âmes provenant de la source divine. C’est l’ego qui s’attache au Corps et aux choses matérielles. Bref on continue de séparer les choses. Même dans le milieu spirituel, on croit qu’il y a le bon d’un côté et le mauvais de l’autre. Nous continuons à rejeter notre Corps, à l’inférioriser, à le rendre petit et inutile.

J’entends souvent : « Je n’ai pas envie d’être réduite à un vagin, des hormones ou des ovaires. Ça reste un corps éphémère alors que l’âme est immortelle. » Mais quand cessera-t-on de traiter notre Corps de la sorte ? Quand cessera t’on de de reléguer notre Corps au rang d’objet inutile ?

L’unicité

Reprenons mes deux exemples cités précédemment. Revoyons cette femme ronde et l’autre mince. Oui elles sont différentes. Oui on peut les séparer et les comparer. Mais oui elles sont aussi indifférenciées. L’une ne coexiste pas sans l’autre. Elles forment toutes deux l’unité de la Femme représentée sur Terre. Elles expriment à elles deux la variété de la Nature. Et c’est ce qui en fait toute leur Beauté. Revoyons l’image du Ciel d’un côté avec le monde des âmes, et la Terre d’un autre côté avec le monde des êtres humains. Oui le Ciel et la Terre tels que nous les voyons sont bien distincts. Oui on peut les séparer et les décrire. Mais ils sont aussi unifiés. L’un ne coexiste pas sans l’autre. Ils forment tous deux la Beauté du monde que nous connaissons. Ils expriment à deux l’unicité de la Nature.

Je suis désolée pour tous ceux et celles qui ont ces croyances séparatistes, mais la Nature parle d’elle-même. Ça n’est pas moi qui le dis. Je ne suis pas religieuse, ni croyante. J’ai simplement foi en la vie et je l’observe telle qu’elle EST.  Il suffit pour vous de l’observer aussi pour comprendre quelle est votre place dans ce monde. L’univers, la source ou dieu (comme vous voulez) est partout. Il est partout et en chacun de nous. Nous sommes l’univers. Nous sommes sa création. Le Corps est donc le moyen d’expression directe de notre divinité. Le Corps est le reflet de notre âme. Il est donc magnifique comme elle. Il n’a rien d’inférieur ou d’inutile comme je peux l’entendre dans les milieux spirituels. Il est BEAU par essence parce qu’il est la VIE.

En résumé

Qu’est-ce que la VRAIE Beauté ?

Dans le milieu matériel, notre Corps est oppressé, humilié, hypersexualisé, soumis aux diktats de la beauté parfaite. Dans le milieu spirituel, notre Corps est relégué au rang inférieur, jugé inutile et sans intérêt. Ces visions sont pour moi archaïques.

Le Corps est le plus haut degré de spiritualité dans la matière, puisqu’il est l’incarnation directe de notre âme. Il n’y en a pas un inférieur à l’autre. Tous deux ne font qu’un. Ainsi tous deux forment la Beauté de la vie qui se joue à travers nous.

La Beauté

La séparation

Il existe aujourd’hui une première définition de la Beauté communément admise : Qualité de quelqu’un, de quelque chose qui est beau, conforme à un idéal esthétique.

Où va-t-on chercher cet idéal ?

J’observe que dans la société occidentale que ma peau colorée est très appréciée. Elle est synonyme de santé, de vitalité et d’exotisme. Cela me confère un stéréotype de femme jolie. Par contre dans la société asiatique, ma peau colorée est méprisée. Elle est synonyme de pauvre, de sous-homme et d’infériorité. Cela m’a donné droit à des remarques du type : « Elle est jolie ta fille mais c’est dommage qu’elle soit noire (ce qu’on disait à mes parents au Vietnam) ». Du coup ma grand-mère a élevé ma mère avec cette idée, qui elle-même m’a élevé avec cette idée que j’étais moche par Nature. Je me sentais tellement rejetée depuis l’enfance, qu’à cinq j’ai demandé à ma mère abasourdie : « Pourquoi papa a-t-il mis une graine noire dans ton ventre ? » Sous-entendu pourquoi la Nature m’a faite ainsi ? Il m’a fallu l’adolescence pour gagner confiance en moi en voyant qu’au regard des français ma peau était acceptée. Mais je me perdais toujours dans le regard et le jugement des autres au détriment de moi-même. Ma couleur de peau a été un enfer pendant de nombreuses années.

L’unicité

C’est ainsi que j’ai continué à chercher le sens de la VRAIE Beauté en approfondissant cette deuxième définition : le beau est communément défini comme la caractéristique d’une chose qui procure une sensation de plaisir.

Autrement dit le beau serait ce qui nous émeut ?

Observons ce qu’il se passe dans la Nature. La plante possède une graine qui représente son patrimoine génétique. Elle est déjà vouée à pousser d’une telle façon avec sa propre couleur, sa forme spécifique et son parfum particulier. Une fois que la plante a poussé, elle donne des fleurs. De jolis bourgeons verts apparaissent au Printemps. Puis les pétales s’ouvrent et offrent leurs couleurs chatoyantes pour notre plus grand émerveillement. Une fois la fleur apparue, diriez-vous que son enveloppe est belle ? Oui.

La Femme possède une cellule qui représente son patrimoine génétique. Elle est déjà vouée à grandir d’une telle façon avec sa propre couleur de peau, son physique individuel et son odeur particulière. Une fois que la fille a grandi, elle donne à la puberté une poitrine et la fertilité à son utérus. Puis elle évolue et s’épanouit tout au long de sa vie pour notre plus grand émerveillement. Une fois la Femme apparue, diriez-vous que son Corps est beau ? Non. Parce que ça dépend des normes. Et parce que c’est la société qui décide.

Vous trouvez cela absurde ? Alors quand cesserez-vous de juger votre Corps et votre Beauté ?

On ne peut pas juger dans l’absolu si un Corps est beau ou pas, au même titre qu’une fleur est belle ou pas. Tous deux forment la variété de la vie et sont beaux par essence. Si vous pouvez vous émouvoir devant une peinture ou un coucher de soleil, pourquoi ne pourriez-vous pas vous émouvoir devant votre propre Corps de Femme ?

En résumé

Qu’est-ce que la VRAIE Beauté ?

A l’origine, le beau était identifié comme tout ce qui donne des émotions positives et ce qui émeut. Au fil du temps, cette définition s’est faite oubliée pour tomber dans la notion de correspondre aux normes. Ce qui a induit tellement de souffrances féminines.

Rappelons-nous le sens global de ce qui est beau et incluons-nous dedans, puisque nous en faisons partie. Arrêtons de nous comparer les unes aux autres et de se faire la guerre entre nous. Les Femmes comme les fleurs sont toutes aussi belles les unes que les autres avec leurs singularités. En chaque Femme et son utérus, je vois la Beauté car je vois la magie de la vie.

Le Tao de la Beauté

Le principe du Tao

Le Tao est connu comme un courant philosophique né il y a plus de 3000 ans dans la Chine ancienne. Il consiste à observer la Nature pour apprendre à se sentir en harmonie avec elle et donc avec soi-même. Il en ressort plusieurs observations dont une est un principe universel : celui du yin et du yang.

Dans la tradition chinoise, le yin, attribué au pôle féminin, et le yang, attribué au pôle masculin, représentent les qualités binaires du souffle originel. Le yin engendre le yang et le yang engendre le yin. Ainsi le Yin et le yang représentent deux extrêmes d’un même élément. Ils coexistent souvent car chacune des forces se transforment progressivement en l’autre. On retrouve ce principe yin-yang en chaque chose : Lune et Soleil, Terre et Ciel, Corps et Esprit…etc.

Et si la Beauté résidait dans l’intention de recréer cette unité en nous ?

Reconnecter le Corps & l’Esprit

Ca veut dire quoi couper le Corps et l’Esprit ?

Pendant 30 ans j’ai été coupée de moi-même, cherchant à courir après une image parfaite qui n’était pas moi.  J’avais été coupé de mon Être, en essayant vainement de ressembler à cette poupée Barbie qui je croyais, allait me faire aimer des autres. Or non seulement, je n’étais pas plus aimée et en plus je maltraitais mon Corps.

Combien de fois comme moi vous êtes-vous maquillée sans en avoir envie, juste pour ne pas qu’on vous dise : « Tu as l’air malade aujourd’hui ? ». Combien de fois avez-vous mis des soutiens gorges rembourrés sans en avoir envie, pour avoir une poitrine bien rebondie et qu’on ne vous dise pas : « Tu es plate ? ». Combien de fois avez-vous acheté des pantalons trop justes, qui vous serrent la taille, pour ne pas qu’on vous dise « Tu as grossi ? ». Combien de fois vous êtes-vous culpabilisée en vous lâchant au repas de Noël, pour vous faire subir un régime drastique dès le lendemain ?

Autrement dit, couper votre Corps et votre Esprit c’est vous maltraiter.

Ca veut dire quoi reconnecter le Corps et l’Esprit ?

Je me suis sentie vraiment belle, le jour où j’ai reconnecté mon Corps et Esprit. Si ma mère m’avait donné cet enseignement, je me serais pas perdue dans une dépression. Et en même temps si je n’avais pas fait cette dépression, je n’aurais pas pu vous livrer ce que je vous donne aujourd’hui.

Comme on l’a vu avec le stéréotype de la Femme mince et jeune, la Beauté se résume dans notre société au Corps-Objet. Or la VRAIE Beauté c’est ce qui émeut, ou comme je l’appellerais le Corps-Esprit. Ce qui émeut c’est le naturel des choses de la vie : une femme qui rit, un enfant qui joue, un beau coucher de soleil, un plat de cuisine fait maison. Ce qui émeut les gens c’est quand vous êtes VOUS-MÊME. La vraie Beauté c’est être soi-même. Et être soi-même c’est apprendre à reconnecter votre Corps et votre Esprit. C’est vivre votre Corps et votre Féminité au service de vous-même. C’est faire des choix en fonction de vous-même et non plus en fonction du regard des autres.

Autrement dit, reconnecter votre Corps et votre Esprit c’est vous aimer.

Je me suis sentie vraiment belle, le jour où j’ai appris à m’aimer et à reconnecter mon Corps et Esprit. Me vint alors l’idée de reprendre ce principe pour l’infuser dans le monde de la Beauté. J’ai donc créé le Tao de la Beauté qui apprend l’Amour de soi par la reconnexion du Corps &  de l’Esprit. Il réunit deux apprentissages : le Maquillage Conscient® et le Bien-être du Tao.

Le Maquillage ConscientⓇ

Le Maquillage Conscient® est le premier programme d‘accompagnement Beauté & Spiritualité qui permet à chaque Femme de révéler sa VRAIE Beauté, en se reconnectant à elle-même.

Vous en avez marre des clichés de la femme parfaite ? Je m’adresse à vous qui voulez apprendre à vous maquiller en accord avec vous-même. Je m’adresse également à vous qui voulez vous sentir belle sans maquillage.

La meilleure façon de vous sentir vraiment belle est de reconnaître votre Beauté naturelle et de l’exprimer au monde telle que vous êtes. Votre VRAIE Beauté n’est plus de chercher à correspondre aux clichés et aux stéréotypes de la femme parfaite de notre société actuelle. C’est pourquoi je vous aide aujourd’hui à travers le maquillage Conscient® à reconnecter à votre véritable Beauté intérieure, pour la révéler au monde extérieur.

Le Bien-être du Tao

Le Bien-être du Tao est un ensemble de pratiques issues du Tao de Mantak Chia complémentaires au Maquillage Conscient®, puisqu’il aborde la Beauté dans sa globalité. Il permet à chaque Femme d’accepter son Corps, de le célébrer et de l’AIMER tel qu’il est.

Vous souhaitez prendre enfin du temps pour vous ? Je m’adresse à vous qui voulez lâcher prise sur vos obligations du quotidien et prendre soin de vous. Je m’adresse à vous qui voulez vous sentir libre avec votre Corps.

La meilleure façon de vous sentir vraiment belle est de cultiver la Beauté de votre Corps dans sa globalité. Cultiver votre Beauté c’est cultiver l’Amour de vous-même. C’est pourquoi je vous aide aujourd’hui à travers le Bien-être du Tao à cocooner votre Corps, non plus comme avant pour ressembler à une femme parfaite, mais pour l’honorer tel qu’il est. Et vous honorer ça veut dire vous respecter. Ecoutez votre Corps. Respectez vos douleurs. Soulagez votre fatigue. Encouragez-vous. Suivez votre joie. Ecoutez-vous. Tout simplement AIMEZ-VOUS.

Conclusion

Qu’est-ce que la VRAIE Beauté ?

Ainsi en réponse à cette profonde question que j’ai exploré sur mon chemin telle une chercheuse de vérité, j’y ai trouvé la réponse. La VRAIE Beauté c’est l’Amour de soi. Et l’Amour de soi c’est reconnecter le Corps & l’Esprit.

J’ai trouvé l’Amour de soi dans la voie du Tao, que j’aurais pu retrouver dans n’importe quel courant de pensée ésotérique, puisqu’on est dans l’Amour universel. Je l’ai transformé en Tao de la Beauté. C’est reconnecter votre Corps et votre Esprit. C’est respecter votre Corps en fonction de votre Esprit, et non plus en fonction des diktats de la société. C’est remettre de la conscience dans chaque rituel Beauté de votre quotidien.

Lorsque vous vous aimez, vous vous respectez.

Lorsque vous vous respectez, vous êtes bien dans votre Corps.

Lorsque vous êtes bien dans votre Corps, il vous remercie.

Lorsqu’il vous remercie, il sécrète de la dopamine l’hormone du Bonheur. Votre sourire est lumineux, votre peau est éclatante et votre énergie augmente. Vous vous sentez joyeuse, épanouie et rayonnante.

Je suis là pour vous apprendre tout cela. Votre Corps vous parle et il n’attend que votre Amour. Ensemble nous contribuerons à changer les mentalités et éduquer nos petites filles à cultiver leur VRAIE Beauté.

Avec toute ma JOIE, mon SOURIRE et ma BIENVEILLANCE ♥

Découvrir le programme

Pour tout recevoir sur les cours, ateliers & conférences

► Abonnez-vous à la newsletter ICI

La vraie Beauté c’est Être soi-même

Noémie Rocher
– Enseignante Beauté & Spiritualité –
Créatrice du Tao de la Beauté
(Maquillage Conscient® & Bien-être du Tao)

 

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *